Picto-Occitanie

Picto-Occitanie

la cartographie dynamique

Augmenter la taille des caractèresRéduire la taille des caractèresEnvoyer à un amiImprimer la pagePartager ce contenu sur TwitterPartager ce contenu sur FacebookPartager ce contenu sur Google+

La cartographie dynamique

PICTO est une plateforme permettant le partage et la diffusion des données géographiques des services de l'Etat. 

Ces données sont librement téléchargeables et réutilisables sur des logiciels de SIG tels que Qgis par exemple.

Toutefois la plateforme PICTO propose des webservices permettant de visualiser immédiatement ces données : la cartographie dynamique (vous êtes au bon endroit) ou Géoclip (cliquez ici pour en savoir plus).

 

Comme vous pourrez le constater, de nombreuses cartographies dynamiques sont proposées sur PICTO.

Une cartographie dynamique a toujours pour objectif de faciliter la compréhension ou la recherche d'information par le biais d'une représentation géographique.

En fonction des données ainsi exploitées, il est possible de proposer des outils permettant d'apporter un soutien aux autorités publiques dans le cadre de leurs missions.

De même pour un utilisateur recherchant une donnée précise, la cartographie dynamique permet de se rendre compte immédiatement si la donnée selectionnée correspond bien à ce que l'on souhaitait obtenir.

 

Où trouver les cartographies dynamiques

 

Il existe différents types de cartographies dynamiques (généraliste, thématiques, outil de travail, ...) sur la plateforme PICTO et différentes manières de les trouver.

Ainsi vous accèderez à l'ensemble des cartographies dynamiques en cliquant sur l'espace "cartes"

Vous pouvez également trouver des cartographies dynamiques en accédant à l'"espace "thématique" qui propose des regroupements de ressources sur des thèmes donnés.

 

Comment ça marche

 

Pour ouvrir une cartographie dynamique il suffit d'effectuer un double-click sur la vignette de présentation de cette dernière.

La cartographie dynamique peut mettre un certain temps à s'ouvrir en fonction de la qualité de votre connexion et du volume des données concernées.

 

Une cartographie dynamique est composée de plusieurs éléments :

 

En haut à gauche les blocs "localiser" et "données" :

En cliquant sur ces blocs, des options supplémentaires sont proposées.

Localiser

Le bloc "localiser" propose comme son nom l'indique différentes manières de trouver une localisation sur la carte. 

Soit en selectionnant dans l'onglet "zones prédéfinies" le département et le nom de commune recherchée

Soit en saisissant directement dans l'onglet "adresses" l'adresse souhaitée

Données

 

Le bloc "Données" permet de sélectionner les couches d'informations souhaitées afin de les afficher sur la carte dynamique.

Dans notre exemple nous allons sélectioner "EPCI". 

Pour celà il faut d'abord ouvrir l'arborescence pour atteindre les sous-thèmes disponible. 

En cliquant sur la petite flèche à gauche de "DONNEES GENERIQUES" une nouvelle arborescence apparaît :

Il ne reste plus qu'à cliquer sur "EPCI" pour que le résultat apparaisse à l'écran :

 

A droite la "barre d'interactions" (qui peut être agrandie en appuyant sur le bouton "+"

Permet d'interagir avec la carte dynamique . Vous pouvez ainsi zoomer, interroger les données, dessiner des zones ou ajouter des points, imprimer, etc etc ....

 

Comment interroger les données

L'un des grands intérêts de l'information géographique est d'obtenir des informations complémentaires des données affichées à l'écran. Ce qu'il faut bien comprendre c'est qu'une donnée affichée est issue d'une base de données et que cette base peut donc être interrogée. Voici comment faire.

Tout d'abord il faut sélectionner une ou plusieurs données dans l'onglet données et bien identifier (en zoomant) la zone de recherche qui vous intéresse. Dans notre cas nous avons sélectionné les "znieff de type 2" et nous avons effectué un zoom sur "Limoux".

A l'aide de l'icone "I" disponible dans la barre d'interaction (à droite), il est possible de dessiner un rectangle d'interogation.

Ce rectangle va venir "interroger" les couches superposées.

Un compte-rendu est alors disponible en bas de page avec plusieurs volets superposés rendant compte des informations recueillies.