Picto-Occitanie

Picto-Occitanie

Production d'énergies renouvelables - 65

Augmenter la taille des caractèresRéduire la taille des caractèresEnvoyer à un amiImprimer la pagePartager ce contenu sur TwitterPartager ce contenu sur FacebookPartager ce contenu sur Google+

La production et le potentiel ont été regroupé sous une même rubrique car fortement lié au développement des EnR .

Pour chaque filière énergétique, sont présentés des données sur les installations existantes et éventuellement leur production, des cartographies sur les projets en cours ou abandonnés.

Le potentiel de développement des filières est proposé sous diverses formes : cartographies, tableau, ou études.

Des liens sont également mis en place vers les sites référentiels. 

Hydroélectricité

L’hydroélectricité, énergie renouvelable mature, représente 98 % de l’électricité renouvelable du département et 66 % de la production d’énergies renouvelables toutes filières confondues.
 
Les installations  existent sous plusieurs formes : les centrales de lac, les barrages, les centrales d’éclusée et les stations de transfert d’énergie par pompage (STEP).
 
Le potentiel pour de nouvelles installations est très limité notamment de part le classement des cours d’eau. La production pourrait être augmentée par l’optimisation des centrales existantes.
 
 
Production et installations hydroélectriques sur le réseau de distribution
Fin 2016, le nombre d’installations dont l’électricité est injectée sur le réseau Enedis est de 55 installations.
En 2016, la production hydroélectrique de ces installations est de 135 969 MWh
Elle représente 10 % de la production hydroélectrique régionale (1 303 975 MWh) du réseau Enedis.
 
Le réseau de transport (RTE)
Le réseau RTE concerne la grande hydroélectricité.
En 2016 , la production des 32 installations est de  1 671 995 MWh soit 1 671 GWh ce qui représente  16,7% de la production régionale sur le réseau RTE (9 990,4 GWh)
La production totale du département en 2016 est de 1 807 GWh soit 16 % de la production régionale.
 
 
 
Ce volet propose:

Carte des puissances installées par EPCI

 

Carte du potentiel en petite hydroélectricité

 

 

Photovoltaïque

Bien que le département bénéficie d'un bon ensoleillement, l'énergie photovoltaïque peine à se développer.

Fin 2016, la puissance installée  photovoltaïque du département est de 24,71 Mwc.

Elle représente 1,8 % de la puissance installée  photovoltaïque régionale (1516 Mwc). Le département se situe en 12ème position.
 
En 2016, la production photovoltaïque du département est de 27 035 MWh. Elle représente 1,5 % de la production photovoltaïque régionale (1 735 189 MWh) et 1,5 % de la production électrique du département.
 
 

Dans ce module vous trouverez :

Une carte présentant les puissances installées
par commune de toutes les installations
(toitures, centrales au sol et ombrières) en 2016
   
Une carte spécifique aux centrales au sol et
ombrières de parking de puissance > à 250 kWc,
avec les projets en cours ou qui n’ont pas abouti.
Le potentiel de développement : carte négative et positive.
Pour identifier les secteurs défavorables au photovoltaïque à savoir, les massifs forestiers, les zones humides, les zones agricoles, une carte négative et positive a été réalisée.
La production par commune des installations photovoltaïques.  En construction

 

Solaire thermique

Carte des installations avec puissance installée.
   

 

Bois énergie

Le bois énergie est très utilisé dans le département par les collectivités entreprises ou particuliers. 
Il peut servir de chauffage de base ou d’appoint. 
Les chaufferies bois se développent. Un 2ème réseau de chaleur a été mis en service en 2017.
 
Dans ce volet vous trouverez :

Méthanisation

Le département dispose d’un fort potentiel de développement de la méthanisation de part une activité agricole bien ancrée, mais les projets ont du mal à voir le jour et se heurtent à des problèmes d’acceptation.
 
A ce jour 2 installations produisant de l’électricité sont en fonctionnement (hors les ISDND).
 
Carte des installations et projets avec puissance
installée et type de production
(injection biogaz, cogénération)
 

 

Géothermie

La géothermie est une énergie peu utilisée car méconnue et considérée comme couteuse alors que sur le long terme elle dispose d’atouts indéniables. Elle permet de produire du chaud, du froid et de l’eau chaude sanitaire à moindre coût. Elle n’émet pas de CO2 en dehors de l’électricité due à la pompe à chaleur. La température du sol étant constante, elle n’est pas soumise aux aléas climatiques.
 
Elle peut se faire par captage des calories du sol (sondes verticales) ou sur nappes alluviales
Le site du BRGM permet de voir les potentiels sur nappe alluviales ou sur sables infra mollassiques, et donnent des informations sur la procédure pour réaliser un projet. »
 
voir le lien : http://www.geothermie-perspectives.fr/espace-regional/occitanie